Marrakech

Marrakech, la ville rouge

Célèbre dans le monde entier pour sa palmeraie et son minaret, mais aussi par son climat doux et chaleureux. Marrakech est une destination voyage qui fait plus que jamais rêver. Troisième ville du Maroc par sa population, Marrakech constitue la capitale touristique du pays. Avec ses remparts rouges et ocre, elle est surnommée « la ville rouge », mais également la « Perle du Sud » de par la beauté de ses monuments et sa situation géographique au pied des montagnes du Haut Atlas.

Présentation de la ville de Marrakech

La ville de Marrakech est divisée en quatre quartiers principaux : La Médina, Guéliz, la Palmeraie et l’hivernage

Le quartier de la médina

La médina est une cité médiévale fortifiée et densément peuplée datant de l’Empire berbère, avec des allées entremêlées tel un labyrinthe, où les souks (marchés) animés vendent des étoffes, des poteries et des bijoux traditionnels. C’est l’endroit où vous ferez des bonnes affaires à condition de savoir négocier 

Le quartier de Guéliz

Guéliz est le quartier occidental de Marrakech. Il a été développé à l’époque du protectorat français à partir de 1912. Il s’étend au nord ouest de Marrakech. C’est à cet endroit que réside la plupart des expatriés européens, et également la richesse marocaine. Le quartier est moderne et est en cours de renouvellement. Vous pourrez trouver des bâtiments modernes à côté d’architectures art-déco. C’est également à Guéliz que se trouve le jardin Majorelle, le musée Yves Saint-Laurent et la villa Oasis appartenant à ce dernier et Pierre Bergé

Le quartier de la palmeraie

La Palmeraie a été construit sur une authentique palmeraie datant du XIᵉ siècle. Il est situé au nord de Marrakech. La palmeraie constitue un patrimoine naturel marocain de près de 100 000 palmiers, sur environ 15 000 hectares, elle est un des hauts lieux historiques de la culture du Maroc et du tourisme au Maroc.

Le quartier de l’hivernage


L’hivernage
 est le quartier pour faire la fête. Situé au sud de Guéliz et à l’ouest de la médina, le quartier de l’hivernage abrite hôtels de luxe et night club tendance. L’hivernage s’inspire de Beverly Hills, et se veut le quartier chic par excellence de Marrakech.

Quand partir à Marrakech ?

Le moment le plus agréable pour explorer Marrakech est le printemps (mi-mars à mai), lorsque les roses fleurissent et que la chaleur est douce et les journées ensoleillées. Le meilleur choix est l’automne (septembre à novembre), lorsque la chaleur estivale s’est calmée. L’hiver peut être idyllique le jour, mais les nuits sont suffisamment fraîches pour justifier de réserver une chambre chauffée. Ne sous-estimez pas la chaleur extrême en été, lorsque les températures diurnes peuvent atteindre 45°C. Les Marrakchis profitent de ces ois d’été pour partir se rafraichir dans le désert, en montagne ou à l’étranger.

Pourquoi aller à Marrakech ?

Des palais de la médina de boue cuite au rouge situés sous le Haut Atlas enneigé et un anneau de remparts d’un rose poudré qui entoure environ 19 kilomètres de souks bouillonnants, Marrakech est l’expérience la plus mémorable du Maroc. Fondée il y a près de 1000 ans au bord du Sahara, cette ville-marché du sud est devenue l’une des plus grandes villes du Maghreb et un site du patrimoine mondial de l’Unesco. Mais Marrakech n’est pas un morceau d’histoire pétrifié que les touristes viennent admirer, c’est une ville qui semble éclater sous une intense densité de vie et un esprit d’entreprise moderne qui fait honte aux Manhattaniens. Ce n’est pas un endroit où vous pouvez vous déplacer gracieusement. Au lieu de cela, vous vous retrouverez en train de raconter des blagues avec des charmeurs de serpents, de manger à l’extérieur dans la Jjemaa el-Fna, de rêver des derniers tatouages ​​au henné et de vous faire frotter dans le hammam local.

Marrakech est une ville de moments: contempler la Koutoubia emblématique alors que l’appel à la prière sonne au coucher du soleil, flâner sur le marché de Bab Doukkala en achetant des brassées de menthe parfumée et se faufiler sous des filets qui sèchent pour devenir une nuance de pourpre impériale dans le Souk de Dyers. La Jjemaa el-Fna est au centre de la morphologie de la ville. Ses plus beaux sites touristiques sont le palais sculpté de la Bahia, la médersa  Ben Youssef et le jardin de cactus verts du Jardin Majorelle.

Informations pratiques

Pour un séjour à Marrakech, il convient de disposer d’un passeport en cours de validité couvrant la totalité du séjour programmé.
Le passeport est obligatoire, y compris pour les groupes en voyage touristique organisé.
L’admission sur le territoire marocain n’est plus possible sur la présentation de la seule carte nationale d’identité.

A noter

Lors de votre vol, un document vous sera remis. Il s’agit de la fiche de débarquement et d’embarquement. Vous devrez la remplir pour pouvoir accéder à la zone de contrôle de sécurité.

Enfin, les autorités marocaines exigent que votre carte d’embarquement soit tamponnée auprès du comptoir d’enregistrement. Cela signifie que vous ne pourrez pas récupérer votre carte d’embarquement par voie digitale et que vous serez obligés de vous présenter au comptoir de votre compagnie aérienne.

Prenez cela en compte pour vous rendre à l’aéroport afin de ne pas rater votre vol.

A savoir

  • Monnaie : Dirham marocain (Dam)
  • Monnaie : 1,00 EUR = 10 Dh environs
  • Langues : Arabe, français, anglais
  • Courant : 220 volts, prise européenne
  • Nombre d’habitants : 1,063 millions

Se déplacer à Marrakech

Les taxis restent le moyen de transport le plus utilisé pour les touristes à Marrakechc’est le plus pratique et pas trop cher. Les taxis sont de couleur beige. Vous avez des petits et des grands taxis. Si vous êtes deux privilégiez les petits ils seront moins chers. Il faut vérifier si le compteur est en marche,  avant de monter. Pour vous donner un exemple de prix, de la place des ferblantiers au musée YSL le tarif est entre 20 et 30 Dh. Vous trouverez des taxis un peu partout. Appelez les en levant le bras, et ils s’arrêteront si ils sont libres.

Lois locales 

Alors que Marrakech est l’une des villes les plus libérales du Maroc, vos hôtes apprécieront beaucoup la modestie de leur tenue vestimentaire. Les femmes et les hommes devraient éviter de révéler leurs vêtements et garder les genoux et les épaules couverts

Le mariage au Maroc reste une institution hautement respectée. Pour cette raison, il n’est nullement impoli de se renseigner sur l’état matrimonial et les nouvelles connaissances sont interrogées au début de la conversation. Les femmes voyageant seules, en particulier, peuvent avoir tendance à se demander pourquoi elles voyageraient seules. En outre, les lois marocaines interdisent toujours les relations sexuelles extraconjugales, la consommation en public d’alcool et le tabagisme. Le kif (haschisch) est interdit et puni par la loi

Les mosquées, les zaouias (sanctuaires de saints) et les cimetières ne sont pas ouverts aux non-musulmans

Bien que Marrakech ait en grande partie éliminé le problème des faux guides, certains s’attardent toujours autour de la place Jemaa el-Fna en offrant de l’aide pour les directions ou des recommandations pour les magasins et les restaurants (dont ils reçoivent une commission). Soyez ferme, mais poli quand vous refusez une entreprise non sollicitée, et ne vous sentez pas gêné de demander votre chemin en cas de perte. Dans de telles situations, il est préférable de demander au hanout le plus proche (propriétaire du magasin).

Les guides officiels peuvent être embauchés dans des hôtels et des riads ou à l’office de tourisme.

Sécurité à Marrakech

Le Maroc est un pays sûr, avec un Monarque qui prend des décisions drastiques dès que quelqu’un sème le trouble. Dans la Médina une police touristique veille. Vous aurez du mal à les voir car ils sont habillés en civil. Les marchands de tabac et autres marchands constituent un réseau d’informateur de la police locale, permettant d’assurer la sécurité de chacun. Quoiqu’il en soit respectez quand même les règles d’usages.